COVID-19 : les dernières informations

Extension du pass sanitaire à plusieurs lieux accueillant du public

 A partir du 21 juillet, pour toute personne de plus de 18 ans, le pass sanitaire est étendu :

  • aux établissements dans lesquels se déroulent des activités culturelles, sportives, ludiques ou festives et les foires ou salons professionnels réunissant plus de 50 personnes,
    • Les salle d’auditions, de conférences, de projection, de réunions
    • Les chapiteaux, tentes et structures
    • Les salles de concert et de spectacle
    • Les cinémas
    • Les festivals (assis et debout)
    • Les événements sportifs (manifestations sportives amateurs en plein air)
    • Les salles de jeux, escapegames, casinos
    • Les lieux de culte si des concerts ou spectacles y sont organisés
    • Les foires et salons
    • Les parcs zoologiques, les parcs d’attractions et les cirques
    • Les musées et salles d’exposition temporaires
    • Les bibliothèques (sauf celles universitaires et spécialisées type BNF)
    • Les fêtes foraines comptant plus de 30 stands ou attractions.
    • aux événements organisés dans l’espace public susceptibles de donner lieu à un contrôle de l’accès ;
  • dès début août : le pass sanitaire est obligatoire dans les cafés, restaurants, centres commerciaux, hôpitaux, maisons de retraite, établissements médico-sociaux, pour les voyages en avions, trains et cars pour les trajets de longue distance.

Pour tenir compte de la situation spécifique de certaines catégories de personnes, l’obligation du « pass sanitaire » est repoussée au 30 août pour :

  • les jeunes de 12 à 17 ans. La raison en est que la vaccination n’ayant été ouverte, pour cette catégorie d’âge, qu’au mois de juin, des millions de jeunes auraient été contraints d’effectuer des tests à répétition pour toutes leurs activités estivales, à partir du 21 juillet. Cet aménagement permettra, d’ici au 30 août, aux 12-17 ans d’être vaccinés.
  • les salariés des lieux et établissements recevant du public. La raison en est que pour ces salariés, n’ayant pas encore reçu deux doses de vaccin devraient se faire tester presque chaque jour pour aller travailler. Précision : leur 1e injection devra être réalisée au plus tard le 1er août. Attention, le « pass sanitaire » reste exigible pour les clients qui fréquenteront ces lieux aux dates des 21 juillet et 1er août 2021.

Aller vers la vaccination de tous les Français

  • La vaccination est rendue obligatoire pour toutes les personnes au contact des personnes fragiles (soignants, non-soignants, professionnels et bénévoles). Des contrôles seront opérés à partir du 15 septembre.
  • Des campagnes spécifiques de vaccination seront mises en place pour les collégiens, lycéens et étudiants à la rentrée.
  • Une campagne de rappel sera instaurée pour les premiers Français vaccinés dès les premiers jours de septembre.
  • Les tests PCR seront rendus payants à l’automne sauf en cas de prescription médicale.

Récupérer facilement votre attestation de vaccination contre la Covid-19 : https://attestation-vaccin.ameli.fr/

Vaccination

Un centre de vaccination a ouvert à Combourg, à l’Espace Malouas (rue de Malouas). Plus d’infos.

Plateforme de prise de rendez-vous Doctolib.

Pour consulter les informations du Gouvernement en matière de vaccination, cliquez ici. Un numéro vert dédié à la vaccination est désormais en service, il s’agit du 0 800 009 110.

Dépistage

Un centre de dépistage est en service à Combourg. Il se situe sur l’ancien Intermarché, rue Soeur Joséphine. Pour prendre rendez-vous, cliquez ici. Pour consulter les informations du Gouvernement en matière de dépistage, cliquez ici

Mesures locales

En Ille-et-Vilaine, le taux d’incidence (nombre de cas positifs pour 100 000 habitants) est en hausse constante depuis le début du mois de juillet, après des semaines de baisse : il a atteint 52,9 le 19 juillet, franchissant ainsi le seuil d’alerte fixé à 50.

Le port du masque en Ille-et-Vilaine
Le port du masque demeure obligatoire pour toute personne de 11 ans et plus, jusqu’au lundi 26 juillet 2021, dans les espaces et lieux suivants :

  • sur tout le territoire du département :
    – dans les marchés de plein air, les brocantes, les braderies, les trocs, puces et les vide-greniers
    – dans toute file d’attente constituée sur l’espace public
    – dans les rassemblements revendicatifs, culturels, sportifs ou festifs organisés sur la voie publique

L’obligation du port du masque prévue par cet arrêté ne s’applique pas aux personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical justifiant de cette dérogation et qui mettent en œuvre les mesures sanitaires de nature à prévenir la propagation du virus.