Déploiement de la fibre optique

La phase 2 du programme «Bretagne Très Haut Débit» est en cours. L’entreprise Axione, missionnée par Mégalis Bretagne, procède depuis plusieurs mois au déploiement de la fibre sur notre commune. D’ici la fin d’année 2022, l’ensemble du territoire communal devrait être desservi par la fibre.

Point sur le déploiement

Secteurs en violet

  • 2 160 prises sont terminées.
  • 1450 prises sont commercialisables
  • Pour les prises restantes, la commercialisation sera possible d’ici l’été 2022

Secteurs en vert

  • 6 491 prises sont en cours de réalisation
  • Les travaux pour tous ces secteurs, sauf 57 prises Bonnemain dont la réception est prévue pour le 1er trimestre 2023, seront réceptionnés au cours du premier semestre 2022
  • La commercialisation de ces secteurs devrait donc commencer au cours du second semestre 2022.

Secteur en gris

  • Pour ces 12 447 prises, les études devraient être lancées en 2023.
  • A ce jour le découpage de ce secteur n’est pas connu mais globalement les travaux sont prévus entre 2023 et 2026.

Consultez sur la carte ci-dessous, l’état d’avancement de ce chantier d’envergure :

https://geobretagne.fr/mviewer/?config=../pub/sm-megalis/apps/fibre/suivi_adresse.xml

Principes du déploiement

Le déploiement d’un réseau de desserte (ou bloucle locale) a pour objectif de raccorder les locaux (foyers, entreprises et sites publics) au réseau de collecte.

Pour chaque zone concernée, Mégalis Bretagne déploie la fibre optique :

  • en desservant, à partir des noeuds principaux de réseau (NRO), des points de mutualisation (PM) ; ce que l’on appelle le transport optique ;
  • en desservant, depuis les PM, des points de branchement (PBO) situés dans les parties communes des immeubles ou à proximité immédiate des locaux (pour les logements individuels) ; ce que l’on appelle la distribution optique.

Etapes du déploiement

La construction du nouveau réseau comprend :

  • une phase d’étude qui consiste en un décompte des locaux concernés à travers un relevé de boîtes aux lettres ; le tracé et le calibrage du réseau ; l’identification des infrastructures mobilisables ; l’étude d’exécution – chiffrage ;
  • une phase de travaux, qui consiste en le déploiement de la fibre optique à proprement parler, en mobilisant au maximum les infrastructures existantes, aériennes ou souterraines.

Difficultés de déploiement

Le Syndicat mixte peut rencontrer des difficultés dans le déploiement de la fibre optique et partage quelques bonnes pratiques :

  • La négociation des emplacements des armoires de rue avec la commune, leur intégration paysagère avec les architectes des bâtiments de France ;
  • L’optimisation et l’industrialisation de la pose en aérien sur les poteaux des réseaux téléphoniques ou électriques avec notamment le remplacement de nombreux poteaux ;
  • La nécessité d’élaguer les arbres à proximité du réseau téléphonique actuel pour permettre la pose des câbles en fibre optique ; >> Guide pour l’entretien des haies nécessaire au passage de la fibre optique (réalisé par Lannion Trégor Communauté – Bassin versant Vallée du Léguer – Bassins versans de la Lieue de Grève) ;

Bonnes pratiques d’élagage (cliquez sur l’image pour la visualiser en pleine page)

Croquis élagage-web
  • Le refus de certains propriétaires d’immeubles de signer les conventions autorisant les travaux à l’intérieur des parties communes ou le passage de câbles sur leur propriété afin d’aller desservir des immeubles à proximité ;
  • La charge de travail des sous-traitants et leurs difficultés à recruter une main d’oeuvre qualifiée.