SMICTOM : Perturbations possibles dans la collecte des déchets en raison du COVID

En ce début d’année, la recrudescence importante des contaminations liées au COVID et les absences d’agents qu’elle génère pourraient amener le SMICTOM VALCOBREIZH à revoir son organisation au cours des prochaines semaines.

Ainsi, l’accueil physique du public sera suspendu du 14 au 28 janvier inclus.

Jusqu’à présent, les équipes du SMICTOM sont parvenues à mener à bien l’ensemble de leurs missions de salubrité publique, s’adaptant quotidiennement à une situation qui évolue très vite. Missions prioritaires du service de gestion des déchets, les collectes des ordures ménagères et du tri sélectif (en porte à porte et en apport volontaire) ont notamment pu être assurées.

Si les services du SMICTOM mettent tout en oeuvre pour assurer leurs missions de service public, la situation reste très tendue. Des décalages dans les horaires, voire un changement des jours de collecte, pourraient intervenir en cas d’indisponibilité des agents, des chauffeurs notamment.

En raison d’un nombre trop important d’absences au sein de ses effectifs, le SMICTOM VALCOBREIZH pourrait se voir contraint, au cours des prochaines semaines, de fermer ses déchèteries au public pour donner la priorité à la collecte des ordures ménagères et du tri sélectif.

Par ailleurs, l’accueil physique au siège du SMICTOM à Tinténiac ainsi que l’accueil de proximité dans les communes de Combourg, Saint-Aubin d’Aubigné, Melesse et Liffré seront suspendus du vendredi 14 janvier au vendredi 28 janvier inclus. Durant cette période, le SMICTOM renforcera son accueil téléphonique le matin et invite ses usagers à utiliser le webusager pour effectuer leurs démarches en ligne sur www.valcobreizh.fr.

Le SMICTOM présente par avance ses excuses à ses usagers pour la gêne occasionnée par ces évolutions.

Le SMICTOM VALCOBREIZH invite ses usagers à se tenir informés en temps réel de l’évolution de la situation en consultant régulièrement son site Internet et ses réseaux sociaux (Facebook, Twitter).