SMICTOM VALCOBREIZH : le mode de calcul de la redevance évolue

Lors de sa réunion le 16 décembre, le comité syndical du SMICTOM VALCOBREIZH a adopté son budget primitif pour 2021 et a notamment voté ses tarifs de redevance. Pour les habitants de l’ancien territoire du SMICTOM d’Ille-et-Rance, la grille tarifaire évolue. Explications. 

Le comité syndical a voté mercredi 16 décembre son budget primitif 2021. Comme évoqué lors du DOB, les dépenses d’investissement s’élèvent à plus de 8,3 M€. En fonctionnement, dépenses et recettes s’équilibrent pour 11 M€.  

Redevance : remise à plat de la grille tarifaire des ménagers et instauration d’une ristourne incitative 

Engagé dans une stratégie de convergence de ses services et de ses redevances, le SMICTOM VALCOBREIZH a décidé de remettre à plat la grille tarifaire des ménagers afin de poursuivre deux objectifs. Le premier consiste, à travers la mise en place d’une ristourne incitative pour bon geste environnemental d’un montant de 10 €, à inciter les usagers à réduire leur production de déchets en présentant leur bac à la collecte moins de 26 fois par an et à bien trier ceux qui n’ont pu être évités.  

Le second objectif tend à financer le service public des déchets, composé de coûts fixes (collecte des déchets en porte à porte et en points d’apport volontaire, accueil en déchèterie…) et de coûts variables, de plus en plus élevés, dépendants de la production de déchets (transport, tri et traitement).  

Pour les habitants de l’ancien SMICTOM d’Ille-et-Rance, la redevance est désormais adossée à la composition des ménages avec une incitation à présenter son bac moins de 26 fois par an. 

Pour les habitants de l’ancien SMICTOM d’Ille-et-Rance, la grille tarifaire évolue. La redevance sera désormais assise sur la composition des ménages et non plus au volume du bac. Mais pour ceux équipés de bacs de 60 ou 80 litres, il sera toujours possible de rester sur une grille tarifaire liée au volume du bac. « On passera un contrat moral avec ceux qui décideront de conserver cette grille tarifaire, précise Ronan Salaün, président du SMICTOM VALCOBREIZH. Ils s’engageront à ne pas produire chaque semaine plus de volume que leur bac ne les y autorise. Si leur bac n’est pas entièrement refermé, ils devront passer sur un bac plus grand. » Pour les ménagers qui estiment ne pas pouvoir tenir cet engagement, il leur sera possible de s’équiper d’un bac plus grand. L’objectif consiste aussi à ce que les usagers présentent moins régulièrement leur bac. « Cette évolution passe par une optimisation de nos collectes et une présentation moins importante des bacs, explique Ronan Salaün. Collecte, tri ou traitement des déchets : tous les coûts augmentent. On fait du gagnant-gagnant. Le montant de la redevance des ménagers est stable, voir pour les familles de 4 personnes, il diminue. Mais on leur demande donc de jouer le jeu en sortant moins souvent leur bac. » Une ristourne incitative pour bon geste environnemental d’un montant de 10 € sera attribuée automatiquement en 2021 à l’ensemble des ménagers qui bénéficieront de la nouvelle grille tarifaire. Pour y prétendre en 2022, ils devront cependant, dès 2021, présenter moins d’une fois sur deux leur bac d’ordures ménagères (26 levées maximum par an). Le passage en extension des consignes de tri au cours de l’année (« tous les emballages se trient ») devrait contribuer à la baisse de la présentation des bacs d’ordures ménagères. « Sur le territoire de l’ex-SMICTOM des Forêts, l’extension des consignes de tri est en place depuis 2012, rappelle Ronan Salaün. Plus de 80% des usagers présentent leur bac d’ordures ménagères moins d’une fois sur deux. On compte sur les habitants de l’ex-SMICTOM d’Ille et Rance pour s’en approcher le plus rapidement possible.»   

Ci-dessous les tarifs 2021 :

tarifs smictom